• octobre 30, 2019

Préférez la confidentialité du papier

Préférez la confidentialité du papier

Préférez la confidentialité du papier 1024 683 Choose Paper

L’utilisation de nos données personnelles en ligne est un sujet d’inquiétude croissant et l’utilisation des reçus numériques préoccupe de plus en plus de consommateurs. Découvrez pourquoi les reçus papier restent la preuve d’achat la plus sûre et la plus fiable.

Il y a quelques semaines, Adobe a publié les résultats d’une enquête sur les comportements numériques de différentes tranches d’âge. L’enquête s’est penchée sur l’influence d’Internet sur nos vies et plus particulièrement sur les comportements de la génération Z, des Millennials, de la génération X et des baby-boomers. Bien que les résultats soient très intéressants (ils ont par exemple révélé que les plus jeunes internautes de la génération Z étaient les plus réceptifs aux publicités en ligne), ils ont aussi montré que 93 % des consommateurs britanniques s’inquiètent de l’utilisation de leurs données par les marques.

Cette méfiance à l’égard des marques et de leur traitement des données à caractère personnel s’est propagée de l’autre côté de l’Atlantique : un rapport mondial récent de l’institut de sondage en ligne Toluna a montré que 70 % des consommateurs américains s’inquiétaient de plus en plus de voir leurs données personnelles électroniques piratées, volées, perdues ou endommagées.

En dépit des législations et des énormes efforts consentis par les entreprises et les marques pour se conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD), la quasi-totalité des consommateurs, quel que soit leur âge, ne fait toujours pas confiance aux marques pour traiter leurs données personnelles. Est-il donc vraiment si surprenant qu’au moment de payer leurs achats, lorsque le vendeur leur demande une adresse électronique, beaucoup de consommateurs choisissent un reçu papier plutôt que numérique ?

Une question de confiance

En apparence, pour un acheteur qui maîtrise les technologies numériques, recevoir un reçu par e-mail ou le stocker sur un compte en ligne semble présenter certains avantages. Cependant, la question de la confiance est primordiale, et nombreux sont ceux qui n’ont tout simplement pas confiance en l’utilisation des données personnelles par les professionnels. Ils craignent que les entreprises n’utilisent ces données pour les bombarder de publicités, qu’elles les vendent à d’autres entreprises, qu’elles ne les protègent pas et n’empêchent pas qu’elles tombent dans les mains de cybercriminels.

Du fait de violations incessantes de données sensibles et de l’avalanche d’e-mails marketing reçus au quotidien de la part d’entreprises dont ils n’ont bien souvent jamais entendu parler et auprès desquelles ils n’ont jamais effectué d’achats, les acheteurs doutent fortement de l’aptitude des grandes entreprises à traiter leurs données de manière responsable.

Ce doute n’est pas sans fondement. Selon le Breach Level Index de Gemalto, entreprise spécialisée dans la sécurité numérique, plus de six millions de violations de données se produisent chaque jour dans le monde. En 2018, le secteur de la vente au détail aux États-Unis a enregistré 150 millions de violations de dossiers accidentelles, ce qui représente une augmentation significative par rapport aux années précédentes.

La solution durable

Il existe une solution simple pour apaiser l’inquiétude éprouvée par de nombreuses personnes à l’idée de communiquer si facilement leurs données personnelles, une solution qui fonctionne parfaitement depuis des milliers d’années : le papier. Le reçu papier est une preuve instantanée d’achat qui peut être rapidement et facilement utilisée à des fins comptables, budgétaires et de règlements de litiges sans avoir à fournir d’informations personnelles. Contrairement à ce que vous diront de nombreux commerçants, c’est une solution durable.

« Les performances environnementales des fabricants de papier se sont nettement améliorées ces dernières décennies », explique Greg Selfe, directeur de la campagne Choose Paper qui défend les droits des consommateurs à continuer de recevoir des reçus papier et qui met en avant leurs avantages pratiques. « Ils ont notamment énormément investi dans des pratiques d’exploitation forestière durables. Des forêts gérées de façon durable absorbent le gaz carbonique présent dans l’atmosphère et produisent l’oxygène dont nous avons besoin en retour. En stockant le carbone, ces forêts aident à réguler le climat mondial, en absorbant près de 40 % des émissions provenant des énergies fossiles générées par l’Homme. »

Gardez la main sur vos données

Si la durabilité est un avantage clé, l’intérêt principal des reçus papier est leur nature matérielle et anonyme. À l’heure où les données constituent un produit rentable, personne ne peut garantir où elles finiront une fois qu’elles auront été transmises. Lorsqu’une entreprise détient vos données personnelles, il est pratiquement impossible de les faire retirer de son système.

La prochaine fois que l’on vous demandera des informations personnelles au moment d’effectuer un achat, réfléchissez à l’entreprise à qui vous les donnez et à tout ce qu’elle pourrait en faire.